top of page
  • Photo du rédacteurPatrick Cabasset

Les accessoires fantasmagoriques de Mathis BUREAU

Dernière mise à jour : 19 juil. 2023


Porte-carte éco-responsable signé Mathis Bureau. Photo Laura Martin.

Peut-on créer de la fantaisie à partir de déchets ? C’est le propos de la collection de fin d’études à ESMOD de Mathis Bureau. Diplômé en Fashion Design et spécialisé en accessoires, ce créatif timide s’exprime depuis toujours à travers le dessin et particulièrement le dessin de mode. Son meilleur outil de communication, avec lequel il continu de s’amuser. Son esthétique futuriste intègre des notions écologique primordiales.


Planet ESMOD : Pourquoi avoir choisi la mode comme direction professionnelle ?

Mathis Bureau : En montrant mes dessins à mon entourage et à d'autres personnes, je me suis rendu compte du pouvoir fédérateur et de la passion que la mode procurait. Quelques années plus tard, c'est par la découverte des collections de Jean-Paul Gaultier et des créations vintage de Thierry Mugler que la couture m'a fait rêver et vibrer. Leur liberté, leur audace, la beauté et la fantaisie de leurs créations m'ont donné envie de faire ce métier.


Parure recyclée par Mathis Bureau. Photo Laura Martin.

P. E. : Comment définiriez-vous votre travail de fin d’études ?

M. B. : « Genèse synthétique » est une collection d'accessoires. Elle s'inspire du septième continent. Ce nouveau continent de déchets situé dans l'océan Pacifique, sur lequel j'imagine la nature reprendre ses droits. Organique et synthétique fusionnent ici, ce qui donne naissance à de nouvelles flores et faunes, intrigantes et fantasmagoriques. Cette collection porte un message d'espoir quant à la situation écologique actuelle. Un message qui rappelle le pouvoir de la nature et de la vie à apparaître même dans les environnements les plus hostiles. Cette ligne questionne également notre relation à ce que l'on considère comme "déchet". C'est une collection engagée, éthique, qui célèbre l'artisanat et l'innovation. L'enjeu pour moi est de pouvoir proposer des accessoires les plus éco-responsables possibles. J'utilise notamment des matériaux recyclés et recyclables, des chutes de cuir tanné végétalement... Cette collection montre qu'écologie et fantaisie peuvent s’unir dans la création de mode.


P.E. : Vers où pensez-vous vous diriger désormais ?

M. B. : Après ces trois années à ESMOD, je pense avoir trouvé ma vocation ! J'espère maintenant intégrer le studio d'une maison de couture afin de pouvoir faire de mon rêve une réalité quotidienne. Je souhaite également voyager, partir à la rencontre de nouvelles personnes, de nouvelles cultures. Acquérir une expérience professionnelle en Asie ou aux États-Unis me motive beaucoup. J'ai encore beaucoup de choses à dire et j'espère continuer à surprendre !


L'univers fantasmagorique du septième continent vu par Mathis Bureau


97 vues0 commentaire

Comments


bottom of page