• Patrick Cabasset

Expo : Le choc Elsa Schiaparelli

C’est l’exposition incontournable à voir dès juillet. Les mondes surréalistes d’Elsa Schiaparelli s’exposent sous toutes les coutures (à l’envers) au Musée des Arts Décoratifs à Paris. Un panorama composé de 272 costumes et accessoires résolument anti-conventionnels. Mais aussi 520 œuvres, dessins, photos, sculptures, céramiques,… scénographiés par Nathalie Crinière avec la commissaire d’exposition Marie-Sophie Carron de la Carrière.


Robe du soir en soir. 1937. En collaboration avec Salvador Dali.

Dès ses débuts, Elsa Schiaparelli va explorer et se servir du surréalisme. Elle est également influencée par les Dadaïstes, Francis Picabia ou Tristan Tzara et travaille avec Salvatore Dali, Jean Cocteau ou Jean-Michel Franck pour les décors de ses salons de couture où trônent des sculptures de Giacometti. Schiaparelli habillera de nombreuses célébrités : la duchesse de Windsor, Greta Garbo, Gloria Guiness, Mae West ou Milicent Rodgers. Et fera rêver les élégantes du monde entier qui s’arracheront ses créations parfois extravagantes de 1927 à 1954. Environ 25 ans – la guerre de 1939/45 bouleverse son agenda- qui vont secouer la mode parisienne et même sa concurrente fort vexée de l’époque, Gabrielle Chanel. ‘Schiap’ va changer et guider l’esthétique de son temps mais surtout en bouleverser la philosophie. Dans son autobiographie écrite à la troisième personne, ‘Shocking Life’ Elsa Schiaparelli écrivait ceci comme l’un de ses 12 commandements : « Souvenez-vous : 20% des femmes ont un complexe d’infériorité. 70% ont des illusions »… Une leçon de liberté à savourer d’urgence.

Shocking ! Les mondes surréalistes d’Elsa Schiaparelli. Du 6 Juillet 2022 au 22 Janvier 2023. Musée des Arts Décoratifs


A Lire : ‘Shocking Life, Elsa Schiaparelli’, 1954. Edition V&A 2007.

Et aussi : https://www.schiaparelli.com/fr/21-place-vendome/l-histoire-de-la-maison/


Poudrier cadran de téléphone Schiaparelli en 1935 par Salvator Dali

Flacon du parfum Schocking en 1937 en collaboration avec Léonore Fini

Salvador Dali photographié en 1939 par George Platt Lynes.

77 vues0 commentaire