• Team ESMOD

Tatado : petit mais costaud

Mis à jour : 16 déc 2019

Elise vancaeyzeele a toujours eu la passion de la mode. Un penchant partagé par sa famille : “J’ai appris la couture petite fille aux cotés de ma mère et de ma grand-mère”. Cet amour des vêtements bien faits, cette affection de l’artisanat, cette inclinaison pour le beau geste la conduisirent tout naturellement à intégrer l’école Esmod Paris en sortant du lycée. La prestigieuse école répondait en effet, par sa renommée internationale en matière de stylisme et de modélisme, mais aussi par la diversité notoire des cursus proposés, à la vaste curiosité de l’étudiante : son parcours professionnel atteste la sureté de ce choix.


Crédit photo : Julia et Max


En effet, après ses trois années d’études suivies de stages, notamment chez Gaëlle Barré, native comme elle de Joigny en Bourgogne, de contrats et de postes auprès de plusieurs créateurs, la jeune femme fonde sa propre marque éponyme qui lui permet de laisser libre cours à son affection pour les matières naturelles qu’elle a appris à découvrir pendant sa scolarité. Lin, soie, cuir italien composent une gamme d’accessoires réalisés au sein de son atelier.


En parallèle, Elise donne bénévolement des cours de couture au centre social de Joiny : une démarche empreinte de générosité auquel la créatrice accorde beaucoup d’importances. Donner des conseils, enseigner, partager : voilà ce qui anime Elise qui bientôt donne naissance à son premier enfant. Une petite fille. Cette naissance fut bientôt suivie d’une deuxième : celle de Tatado : une marque pour enfants de zéro à cinq ans, spécialisée dans le sac à dos.


Crédit photo : Julia et Max


Tatado propose des imprimés colorés, imagines pour favoriser le développement de l’imaginaires des enfants. Ces imprimés originaux se développent sur des sacs conçus pour être confortables, pratiques et robustes. Un artisanat exquis. Tout est fait en Bourgogne dans l’atelier de la créatrice. “un jour de juillet 2015, j’ai dessiné et sorti un modèle de « mini » sac à dos. Il a eu un succès total, auprès des mamans pour leurs enfants, après 3 ans à osciller entre univers féminin et enfantin, j’ai décidé de revoir mon modèle et de me consacrer à l’univers enfantin. Après des mois de recherches, de réflexion, « Tatado » prend forme et voit le jour en début d’année 2018 ».


Le nom de la marque tire sa source dans une anecdote familiale : « Avant d’être maman, je suis tata. Aujourd’hui ma nièce a 12 ans et c’est grâce à elle que la marque s’appelle comme ça. Lorsqu’elle était bébé, j’étais en étude supérieure, je ne la voyais pas souvent alors quand je rentrais et que je pouvais la voir, c’était un vrai moment ! Et puis un jour, elle s’est agrippé à mon Tee-shirt en s’exclamant » Do ! Tata Do ! Do ! Do tata ! » Et voilà mon surnom était tombé. « Tata dos » à cause du tatouage que j’ai dans le dos. Alors quand il a fallu chercher un nom de marque pour ces sacs à dos… Tatado s’est un peu imposé comme une évidence.


La créatrice ne tire que des joies de cette nouvelle expérience qui conjugue son gout de l’entreprenariat pour lequel l’enseignement prodigué à Esmod a été très utile, mais aussi, bien entendu, agrément de la création et amour du fait-main: là encore, l’école parisienne, en proposant non seulement des cursus dédiés au prêt à porter féminin ou masculin, mais aussi à la couture, à l’accessoire et bien entendu à la mode enfantine, a su éveiller chez Elise, la curiosité nécessaire et la force requise pour envisager d’entreprendre une nouvelle démonstration de son talent et de de savoir-faire par le biais de la mode spécialisée pour les enfants. Le site de la marque, tatado.fr propose d’ores et déjà une très large gamme de produits disponibles par le biais d’un e-shop très fourni. La livraison est gratuite à partir de 100 euros.


La suite ? Répondre aux demandes de plus en plus nombreuses d’une clientèle désireuse prolonger la magie Tatado avec leurs enfants apres l’age de 5 ans. Cependant, réaliser des sacs à dos grand format pour la primaire nécessaire des investissements en matériel. «Il y a 8 ans lorsque que j’ai lancé ma première marque d’accessoires féminins, je les ai voulu à mon image et donc fabriqués de mes mains. Aujourd’hui, je confectionne pour vos enfants des sacs à dos adaptés à leur taille, avec des matériaux de qualité et qui facilitent leur développement et leur autonomie. Les sacs à dos Tatado sont fabriqués dans mon atelier, en bourgogne et par mes 10 doigts. A chaque fois que vous achetez un Tatado vous favorisez le développement de l’économie française et surtout de l’artisanat français. C’est une consom’action et c’est le début d’une révolution… ». Pour que ce projet voie le jour la créatrice a lancé fin avril un financement participatif avec l’aide de kisskissbankbank. En une semaine, 34% des objectifs étaient atteints. A l’heure où nous écrivons ces lignes, ces objectifs sont non seulement remplis mais dépassés. Une première victoire méritée pour une petite marque assurément destinée à grandir.




TATADO, Small but hefty


Elise Vancaeyzeele has always had a passion for fashion. It is a fondness shared by her family: "I learned the sewing as a little girl, next to my mother and my grandmother". This love of well-made clothes, this affection for craftsmanship, this inclination for the beautiful gesture naturally led her to join the Esmod Paris when she left high school. With its international fame in stylism and modelism, as well as the exemplary diversity of its courses, Esmod was the best choice to satisfy the vast curiosity of the student: her career testifies that the choice was the right one.



Indeed, after her three years of studies followed by internships, notably at Gaëlle Barré, who also comes from Joigny in Burgundy, contracts and positions with several creators, the young woman founded her own eponymous brand which allowed her to express her affection for the natural materials that she discovered during her schoolyears. Linen, silk and Italian leather make up a range of accessories made in her workshop.


At the same time, Elise volunteered for teaching sewing classes at the Joigny social center: a generous gesture to which the designer gives a lot of importance. Giving advice, teaching, sharing: that's what drives Elise who will soon have given birth to her first child. A little girl. This birth was soon followed by a second one: that of Tatado: a brand for children from zero to five years, specialized in the backpacks production.



Tatado offers colorful prints, and contributes to the development of children's imagination. These original prints are developed on bags designed to be comfortable, practical and robust. Exquisite craftsmanship. Everything is done in Burgundy in the workshop of the designer. "One day in July 2015, I drew a model of a "mini" backpack. It was a total success, for moms and their children, after 3 years of going back and forth between feminine and children's universe, I decided to review my model and devote myself to the children's world. After months of research and reflection, "Tatado" takes shape and it is born in early 2018.



The name of the brand comes from a family anecdote: "Before being a mom, I'm a tata. Today my niece is 12 years old and it is thanks to her that the brand is called like that. When she was a baby, I was a student, and I did not see her often so when I returned and I could see her, it was a real moment of happiness! And then one day, she grabbed my T-shirt exclaiming "Do! Tata Do! Do! Do tata! And here was my nickname. "Tata back" because of the tattoo I have on my back. So, when we had to look for a brand name for these backpacks ... Tatado was quite obvious.



The designer draws nothing but the joy from this new experience that combines the taste of entrepreneurship for which the courses at Esmod were very useful, but also, of course, the approval of the creation and love of the hand-made: by offering not only the courses dedicated to women's or men's ready-to-wear, but also to sewing, accessories and, of course, children's fashion, the Parisian school was able to awaken in Elise the necessary curiosity and the strength required to consider undertaking a new demonstration of her talent and know-how through the fashion specialized for children. The brand's website, tatado.fr already offers a very wide range of products available through a highly-supplied e-shop. Delivery is free starting from 100 euros.


What's next? Respond to more and more requests from a clientele wishing to extend the magic of Tatado with their children after the age of five. However, making large backpacks for the primary school needs some investment in the equipment. "8 years ago, when I launched my first brand of women's accessories, I wanted them to be made in my image and therefore with my hands. Today, I make backpacks for the children, adapted to their size, with high-quality materials, which facilitate their development and their autonomy. Tatado backpacks are made in my workshop, in Burgundy and with my 10 fingers. Whenever you buy a Tatado, you favor the development of the French economy and especially - of the French crafts. It is a "consumer action" and it is the beginning of a revolution ... ". In order for this project to see the light of day, the designer has launched a crowdfunding program at the end of April with the help of kisskissbankbank. In one week, 34% of the goals were met. At the time of writing, these goals are not only fulfilled but exceeded. A well-deserved first victory for a small brand, which is certainly destined to grow.


Copyright photos : Julia and Max


SUBSCRIBE VIA EMAIL

© 2019 ESMOD International created with Wix.com