• Team ESMOD

Shanshan Ruan, le chemin de l’exception

Mis à jour : 24 avr. 2018

Un plaisir de retrouver Shanshan Ruan, d’observer l’évolution de son cheminement personnel mais aussi de sa marque toujours en bonne place dans le showroom parisien No Season pendant la fashionweek.



Quel a été le moteur de votre collection cette saison, votre processus de création?



Au mois d’Avril et Mai cette année, j’ai loué cet atelier de l’artiste chez Jullie SUSSET au Ventre de Baleine à Pantin. C’est un ancien usine qui s’est reconstruite autour de beaucoup d’ateliers de peinture , graphisme, et musique. C’est un lieu unique et transversal qui m’a beaucoup inspiré, car c’est purement artistique et brut; les artistes ont des esprits différents, des histoires et des techniques différentes, ils ont un regard sensible et libre envers les choses.



Pour ma part je peint sur des grands cadres de tissu, du lin ou organza, et chercher les techniques et combinaison de couleurs, le lin est un apport important dans mon travail cette saison. Je n’avais jamais exploité cette matière, à la fois naturelle et brute et sans le jeu de transparence que j’utilise d’habitude, c’est comme une toile de peintre… Les gammes de bleus, c’est la mer, le phare de la baleine où j’ai travaillé, je voulais recréer la sensation des vagues et des marées, les couleurs de l’eau dense changeant avec la lumière.

Vous m’avez demander comment j’ai eu l’idée de cette collection ce matin, je pense que c’est cette rencontre, de l’atelier et de nouvelles matières…tout le monde serait capable de créer en étant entouré par les artiste talentueux dans un endroit complètement coupé du monde. Se concentrer sur son travail, son univers, c’est essentiel


pour mémoire

« Shanshan Ruan, après ses études à ESMOD paris, a créé sa marque en 2013 après avoir remporté le Grand Prix du Public du festival de Hyères cette même année. A ESMOD, Shashan s’était spécialisée en ‘Nouvelle Couture », influence que l’on retrouve tout au long de ses collection. Ses toutes premières pièces – des robes sculptées dramatiquement- ont été créées grâce aux techniques de drapé sur corps. Aujourd’hui elle expérimente la pièce unique, le travail de la matière elle-même, avec des coupes simples pour une couture d’aujourd’hui.

Depuis 4 ans, elle consacre toute son énergie à rechercher et à expérimenter de nouvelles techniques de peinture sur des matières naturelles telles que la soie, le lin, le ramie ou le coton.

Selon les différents supports et techniques utilisés l’effet et la couleur varient. Parfois dégradés de couleurs en cascade de bleu, vert, lila, rose ou jaune,… ils peuvent aussi prendre la forme de bloc de coloris éclatants, répartis de façon spontanée.

Sa démarche ne s’arrête pas là, elle continue d’explorer en cherchant la meilleure construction possible du vêtement. Celle qui viendra sublimer l’effet de la peinture sur le textile. En effet le but de son travail est de créer une harmonie entre couleur, volume et silhouette. Shanshan Ruan conçoit chacune de ses pièces à la manière d’une artiste, à la main, dans un atelier parisien. La mode est pour elle un moyen d’exprimer la légèreté et la beauté de l’être à travers une pièce unique. » Une conception d’une mode durable au plus proche des désirs des acheteurs d’aujourd’hui…

SUBSCRIBE VIA EMAIL

© 2019 ESMOD International created with Wix.com