• Team ESMOD

Rouge Margaux : un grand cru de mode



La boutique « Ménage à trois » se dresse depuis décembre dernier à Amsterdam, au cœur d’un quartier piéton, dans un superbe bâtiment du 17eme siècle agréablement environné d’Hotels de luxe. Fondée par Anne Marie Kramer et Vanessa Tersteeg qui ont toutes deux une grande expérience dans le domaine de la mode, la boutique a pour philosophie de proposer aux femmes actives une garde-robe élégante et moderne, plus proche de la Haute Couture que du prêt à porter. On y trouve un florilège de créateurs reconnus pour la singularité de leur vision et la vigueur de leur inventivité (comme par exemple Hussein Chalayan ou encore Rick Owens) mais aussi des jeunes pousses qui méritent vraiment le déplacement.

C’est ainsi que mi-juillet, les deux femmes d’affaires ont choisi de présenter en exclusivité à quelques clientes et journalistes triés sur le volet les nouveaux modèles printemps été 2018 du remarquable label « Rouge Margaux ». Comme son nom aux sonorités gourmandes le laisse présager, cette jeune marque fondée en 2016 est d’origine française, parisienne pour être plus précis. Mais pas seulement. Elle est aussi hollandaise ; design exquis, fabrication soignée : tout se fait aussi bien à Paris qu’à Amsterdam.

Le designer des collections a une double nationalité : il est turc et hollandais. Mais c’est à Paris qu’il a fait ses classes, rue de la Rochefoucauld, à l’école Esmod. Nous l’avions déjà rencontré durant la fashion week parisienne au showroom designer Appartment où il nous avait fait une grande impression, à la fois par sa maitrise du discours commercial, son aisance technique et son entrain naturel. Il s’agit de Cem Cinar.



Cem nous avait à l’époque, en tant que contact commercial, présenté les nouveautés de la marque parsienne Y/Project, un label fondé en 2010 par Yohann Sarfaty et désormais dirigé, avec succes, par Glenn Martins. L’ancien étudiant d’Esmod nous avait séduit par son enthousiasme et par sa manière d’appréhender cette nouvelle mission dans un service commercial. « J’ai suivi de nombreux stages durant ma scolarité, comme par exemple chez Rick Owens ou Gareth Pugh, toujours en showroom. Chez Rick Owens, j’ai été en contact étroit avec la directrice commerciale, qui a une énorme expérience de 20 années passées dans le commerce et qui m’a tout appris ». Son expérience en style et en modélisme était un atout visible : « ma formation m’aide énormement car j’ai une s ’ai une sensibilité dans la création : je peux donc parler de patronages, de constructions. Je peux également parler de la production. De plus, il n’est pas nécessaire que l’équipe du style m’explique tout en détail : je vois une pièce et je comprends tout de suite. »

Cet apprentissage a forgé sa compréhension des nombreux mécanismes autour desquels s’articulent la conception d’une collection. « Pour un futur styliste, comprendre l’aspect commercial de l’intérieur est capital. On apprend à pas de géant à force de parler avec les acheteurs. On apprend les envies, on apprend la bonne manière de suivre et de comprendre les tendances. J’ai appris qu’on ne peut pas dessiner tout ce qu’on veut, faire une collection de 100 pièces et attendre les acheteurs. Il faut vraiment élaborer une stratégie initiale, bien réfléchir, voir quelle partie de la collection s’adresse plutôt aux Etats Unis, quelle partie sera plutôt destinée à séduire la Chine, combien de commandes sont nécessaires pour bien produire. »



Nous ne sommes donc pas surpris de retrouver cette fois-ci Cem Cinar au poste de directeur artistique d’un label créatif prometteur. La maturité de l’ancien étudiant d’Esmod saute aux yeux quand on admire les modèles de la nouvelle collection Rouge Margaux : les tenues estivales, vaporeuses à souhait, prodiguent un flot d’étoffes de qualité supérieure et de détails espiègles. Les propositions sont nombreuses, les coloris et les formes variés, mais l’ensemble forme un tout cohérent, sensuel et élégant. D’autant plus moderne que la collection s’adresse véritablement à tous : « Je pense que le principe qui consiste à vouloir proposer des vêtements ne s’adressant qu’à un seul type de corps n’est plus très pertinent aujourd’hui. Ce concept -qualifié d’exclusif – est dépassé. J’ai six sœurs, toutes différentes les unes des autres : aussi, je serai vraiment heureux si chacune d’entre elles, avec leur particularité et leur singularité, trouve un vêtement qui lui plait et qu’elle puisse porter dans cette collection. J’aime les femmes et je veux pouvoir habiller toutes les femmes ». La première collection conçue par Cem pour Rouge Margaux a déjà été achetée par une dizaine de magasins, dont Barneys New York. La collection présentée à Amsterdam chez Ménage à trois sera livrée en boutique dès Novembre. A déguster sans modération.

SUBSCRIBE VIA EMAIL

© 2019 ESMOD International created with Wix.com