top of page
  • hervedewintre

L’animalité de Valentine COGNET


Au coeur de l’Appart Renoma, lieu de culture et de découverte, les créations imaginées par Valentine Cognet (ESMOD Lyon) avaient belle allure. Les silhouettes chamaniques, constituées de matériaux inattendus – cheveux, bois, os – hypnotisaient les regards des visiteurs venus en nombreux admirer les travaux des etudiants en Fashion Design des campus parisiens, lyonnais et roubaisiens de l’école ESMOD, rassemblés au sein l’exposition « Hors les murs ». Comme une métonymie de la manifestation, ces silhouettes - sceniques à souhait et pourtant chargées de racines – confrontaient les points de vues, initiaient un dialogue fécond entre l’allure et la nature, la rigueur et le foisonnement, la force vitale et la charge tellurique. Un coup de maitre exalté par une maitrise saisissante de la mise en image. Interview.




Planetesmod : Qu’est-ce qui est à l’origine de votre envie de travailler dans la mode ?


Valentine Cognet : Dès mon plus jeune âge j’ai toujours eu un certain attrait pour l’art. Cependant, je remercie entièrement ma grand-mère pour m’avoir donné goût à la couture.


Comment définiriez-vous votre collection de fin d’études?

Ma collection reflete, je l’espère, mon identité et mon attrait pour le folklore et l’animalité.


Votre ambition professionnelle ?


Je souhaiterai concevoir des univers entiers, avec une vision à 36O°.





Crédit photos : François Laurendeau


50 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Σχόλια


bottom of page