• Team ESMOD

L’accord parfait de Roseanna

Mis à jour : 24 avr. 2018


Grazia, DailyElle, l’Express style, Glamour: toutes les rédactrices succombent à la tornade Roseanna qui électrise Paris depuis sa fondation en 2008. Les rédactrices mais aussi les acheteuses : il suffit de faire un rapide tour de clic sur le site de la marque pour constater l’étendue de son succès. Pas moins de 32 villes françaises – de Lille à Marseille en passant par le Bon Marché ou encore Merci à Paris – et de très nombreux pays – Etats Unis, Belgique, Espagne, Royaume-Uni, Japon, Chine – accueillent ces collections intemporelles, parisiennes et made in France à bras ouverts. En tout, la marque compte 120 points de vente à travers le monde. Les pièces sont vendues entre 200 et 1500 euros. Bref, Roseanna n’est pas un succès, c’est un triomphe.


Ce succès repose sur une belle histoire d’amitié qui est née durant l’adolescence et qui s’est prolongée dans les classes d’Esmod Paris. Anne-Fleur Broudehoux et Roxane Thiery sont toutes les deux originaires du Nord mais c’est lors de vacances passées sur le littoral du Sud qu’elles firent connaissance. Leurs goûts et leurs univers sont différents dans bien des domaines- Roxane est plus rock, Anne-Fleur plus classique- mais la bonne entente immédiate, l’alchimie palpable. Il faut dire qu’un point commun qui les réunit : l’amour de la mode.


Elles se persuadèrent au fil des années qu’il fallait transformer cette passion en vocation. Mais pour cela il fallait trouver une école à la mesure de leur ambition. Elles n’hésitèrent pas longtemps : Esmod fut leur premier et dernier choix. Sérieux de l’enseignement technique, prestige des anciens élèves, aide importante pour le choix des stages, et surtout passerelle importante entre l’enseignement créatif, technique et tous les aspects (marketing, commerciaux) liés à la gestion d’une collection firent la différence aux yeux des deux créatrices qui ont les yeux bien ouverts et les pieds sur terre. « Ici on ne nous apprend pas à devenir des stars, mais à savoir gérer tous les aspects liés à l’exploitation d’une marque et à la pertinence d’une collection ».



Tirer parti de leurs différences

Un choix clairvoyant qui quelques années après l’obtention de leur diplôme (Roxane est membre du studio de Ba&sh, Anne-Fleur travaille au développement commercial de la maison de couture italienne Alberta Ferretti) les guidera dans l’attitude et les options à privilégier lors du lancement de leur propre griffe. Avec une certitude : ne pas effacer la personnalité de chacune mais au contraire les confronter, les associer pour créer un univers, une identité singulière. Le nom Roseanna, une fusion entre les surnoms des créatrices, reflétera cette confrontation de personnalités complémentaires.


La suite est connue : dès sa fondation, le vestiaire complet de Roseanna, caractérisé par un style « négligé-raffiné » faussement improvisé, une fabrication française, un savoir-faire artisanal, une superbe recherche de matière, trouva immédiatement son public qui reconnut là une marque avec une véritable signature. Il faut dire que pour obtenir ce savant mélange de textiles classiques chahutés par des matières techniques, ce cocktail de « vieille école » et d’avant-garde », les deux femmes s’impliquent dans tous les aspects de la production, du stylisme au modélisme en passant par la commercialisation et le financement (Bpifrance, fonds d’investissement Mode et Finance, filiale de la Caisse des Dépôts et de l’Etat a pris une participation minoritaire dans la société pour développer son essor).


« Nous travaillons ensemble systématiquement toutes les créations, puis on répartit les autres tâches. Je m’occupe plus de l’aspect commercial alors que Roxane gère la production » explique Anne-Fleur. Les projets se multiplient (lingerie, chaussures, accessoires) et rencontrent à chaque fois un égal succès tandis que les collaborations (Mode Trotter, Centre Commercial, Monoprix) permettent de faire connaître la marque au plus grand public. Anne-Fleur fut même choisie comme égérie par Converse pour la campagne « Made by you » qui mettait à l’honneur des Chuck Taylor All Star personnalisés reflétant la personnalité de leur propriétaire. Dernier projet en date : une collection unisexe qui devrait faire succomber la gente masculine et bientôt, une boutique !



A découvrir sans modération : la nouvelle collection printemps été 2016 de Roseanna, inspirée par le Mexique, les Mayas avec ses couleurs chaudes et festives qui rappellent les murs chatoyants des rues étroites de Santa Fé tandis que les paillettes couleur cactus célèbrent la gaité ambiante et que l’artisanat local se reflète dans de superbes vestes multicolores tissées Acapulco. Chic et désinvolte à la fois.

SUBSCRIBE VIA EMAIL

© 2019 ESMOD International created with Wix.com